robin_index.gif (9504 octets)

chrono.gif (1744 octets) poesie.gif (2192 octets) roman.gif (1868 octets) traduction.gif (2450 octets) critique.gif (1979 octets) ecoutes.gif (2186 octets)
icono.gif (2534 octets) proses.gif (2040 octets) lettres.gif (2171 octets) theatre.gif (2064 octets) radio.gif (1706 octets) voix.gif (1867 octets)
radio_signat.GIF (6079 octets)
biblio.gif (1004 octets)
temoins.gif (1901 octets)
contact.gif (1838 octets)

Armand Robin
1912 - 1961

banniere.gif (73487 octets)


Armand Robin,
poète méconnu, traducteur hors-norme, essayiste,
fut aussi homme de radio, journaliste...
Ayant voué sa vie à l'écoute des radios du monde entier,
il peut être considéré comme
le premier poète du WEB... à une époque où celui-ci n'existait pas encore.


Avec de grands gestes,

J'ai jeté pendant quatre ans mon âme dans toutes les langues,

J'ai cherché, libre et fou, tous les endroits de vérité,

Surtout j'ai cherché les dialectes où l'homme n'était pas dompté.

Le martyre de mon peuple, on m'interdisait

En français,

J'ai pris le croate, l'irlandais, le hongrois, l'arabe, le chinois

Pour me sentir un homme délivré . . .

 

Je ne suis pas breton, français, letton, chinois, anglais
Je suis à la fois tout cela.
Je suis homme universel et général du monde entier. . .

 

S'il faut au désespoir un rendez-vous dans le monde,

Je suis là, passager possesseur d'une âme soumise,

On peut chez moi déposer les nouvelles du monde entier,

Des nouvelles du monde resté intact, resté vrai!

Pour que tous les mots vrais puissent exister,

Je me suis, moi par moi pillé, durement dénudé!

lignanim.gif (3106 octets)

Pour rechercher une information dans le site, vous pouvez  utiliser le moteur de recherche Google interne au site.

Le site est en travaux... permanents : merci de me communiquer les erreurs !

Quoi de neuf sur le site? c'est ici

contact_jb.jpg (2600 octets)